Vampirisme énergétique et relation toxique

De plus en plus de personnes sont sensibles aux énergies.Ce sont des expériences merveilleuses.
Il est très réconfortant de ressentir les phénomènes subtils.Cela témoigne de leur existence.

Néanmoins, il est possible de ressentir certaines gênes
dans des endroits ou en présence de certaines personnes.
Ces sensations nouvelles peuvent vous perturber, vous gêner, vous destabiliser…

Chacun réagit d’une manière différente:
la sous-estime  » Je suis trop fragile »
la fuite » Sauve qui peut »
la colère  » Ca m’énerve d’être toujours fatigué(e) ou agressé(e) »
mais bien souvent
l’incompréhension totale du phénomène:  » Que m’arrive-t-il donc? »

Or, le vampirisme énergétique et les relations toxiques existent bien.

Vous vous faîtes manger votre énergie par l’autre personne 
ou encore
la rencontre est déséquilibrée entre deux niveaux d’énergie: l’un faible, l’autre très fort.
C’est le principe des vases communicants alors qui régit la situation.

Le vampirisme énergétique reflète plusieurs aspects:
– l’immaturité énergétique de votre interlocuteur (ses blessures non traitées)
– une faille dans votre système énergétique (vos propres blessures à traiter)
– le lien de la relation toxique ( manque de respect, fusion,autoritarisme, contrôle, dépendence)

Dans le cas d’une relation toxique, il s’agit bien d’une emprise psychologique consciente ou inconsciente de la part de votre interlocuteur. C’est aussi un véritable phénomène énergétique. On vous pompe littéralement par des liens, des sortes de tubes.

Bien souvent, ce sont des peurs, des carences affectives, des traumatismes qui régissent de tels comportements. Une personne en carence émotionnelle n’est pas seuvrée. Elle n’est donc pas autonome dans son fonctionnement énergétique voire sur un plan émotionnel ou professionnel.Cela concerne un grand pourcentage de la population.

Or depuis, le 21 décembre 2012, un changement d’énergie induit la Rectitude et la Vérité au service du Respect et de l’Amour. C’est pourquoi ces types de relations qui ne sont pas dans le respects de l’Être sont de moins en moins supportables. C’est pour faire évoluer ses liens ou vous en détacher que vous les percevez.

Quand ce sont des personnes à qui vous tenez: familles, malades, mourrants ou relations professionnelles
vous pouvez les transformer et les alléger:

par le rituel à l’archange Mickaël:
Se libérer de la peur, des liens toxiques avec l’archange Michael

et

leur envoyer de la lumière ou de l’amour voire prier pour eux.
S’ils sont de votre famille vous devriez en ressentir des bénéfices relativement vite.
Le transgénérationnel

Ses émotions de fatigue ou mal être ne sont pas à combattre par la peur ou la colère. De telles attitudes les renforcent.
Il est conseillé d’ÊTRE:Vous placez dans votre propre identité sans vous laisser influencer par les projections de votre interlocuteur…qui vous considére comme un enfant, un looser, un subalterne…

Vous pouvez aussi réciter les mantras suivant pour renforcer votre identité:

« Être »,
« je suis une personne pas un objet »,
« je suis moi, tu es toi ».

 

Si ce sont de nouvelles personnes dans votre entourage. Préservez-vous au maximum.
Apprenez à ressentir si cette relation vous remplit, vous nourrit, vous apporte de la joie.

Bien souvent, les personnes « toxiques » seront très en demande de votre temps et de votre savoir faire et de votre énergie.La relation n’est pas équilibrée…A vous de voire où vous placez vos priorités.

 

Certains types de relations de vampirismes sont réellement très toxiques: Une relation avec un pervers narcissique
Dans ce cas il est préférable de prendre rendez-vous pour vous aider à vous libérer de l’emprise et vous reconstruire.

 

Pour les parents ou futurs parents cette prise de conscience d’aimer de manière juste et respectueuse est indispensables pour ses nouveaux enfants très sensibles: L’amour inconditionnel afin de ne pas créer ses schémas toxiques.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *